STÉRÉOTYPE et PHRASÉOLOGIE

Directeur : Professeur Stéphane VIELLARD (Page personnelle)

Journées d'études de l'équipe


   L’objectif est d’initier une réflexion sur la lexicologie phraséologique dans une perspective contrastive. La contribution de Stéphane Viellard au colloque international sur la synonymie organisé en décembre 2007 par le GEHLF (Groupe d’étude et d’histoire de la langue française) a permis une première approche, d’abord lexicale,  du traitement de la synonymie dans un contexte historique : celui du Dictionnaire français-russe d’après celui de l’Académie française (1789). Encouragé par l’intérêt suscité chez les francisants par cette première expérience, nous projetons de l’élargir au domaine de la phraséologie en général, et de la  parémiographie en particulier. Les travaux porteront alors sur la composition des corpus phraséologiques et leur traitement au sein des dictionnaires bilingues ainsi que dans l’une de leurs applications essentielles : la traduction. Ce travail de recherche débouchera sur des études permettant de décloisonner les aires culturelles en mettant en valeur les liens transnationaux qui caractérisent une grande partie de la phraséologie européenne. Mais il permettra également de s’interroger sur les moyens linguistiques impliqués dans le traitement de la phraséologie au sein de ces corpus. L’équipe s’attache à promouvoir le rapprochement des travaux de chercheurs travaillant en France (Georges Kleiber, Gertrud Greciano, Jean-Claude Anscombre,…), Suisse (Jacques Moeschler), Belgique (Christine Michaux), Italie (Mirella Conenna), Espagne (Julia Sevilla Muñoz), Pologne (Ewa Jedrzejko), Russie (Ludmila Fedorova, Maxime Krongauz, Dmitrij Dobrovol’skij, Valerij Mokienko, Veronika Telija, Zamir Tarlanov), États-Unis (Wolfgang Mieder, Kevin McKenna), Israël (Charlotte Schapira). Les journées d’étude prévues permettront la  rencontre de ces différents chercheurs. Ces journées d’études devraient permettre la préparation d’un colloque consacré aux aspects linguistiques des formes sentencieuses.